Donjon & Cie : Inspirations

Rien ou presque n'est authentiquement original dans la sphère culturelle, et c'est particulièrement vrai dans domaine du jeu de rôle. Si vous n'en êtes pas convaincus, il vous suffit de consulter cette infographie qui documente la filiation de divers concepts et mécanismes au fil de l'histoire du JdR.

Non seulement Donjon & Cie ne fait pas exception, mais il est peut-être, de par son concept même, plus dérivatif que d'autres. Je reviendrais sur les aspects mécaniques dans un autre billet, mais en tous cas le concept même du jeu est parodique donc dérivatif.

Donjon & Cie parodie deux choses essentiellement : l'univers d'exploration de Donjon des premières éditions de D&D et le monde de l'entreprise. Sans grande surprise donc, les principales influences sont à retrouver dans ces deux domaines.

L'influence primaire est évidemment Donjons & Dragons et plus particulièrement les toutes premières éditions qui étaient non seulement plus focalisées sur l'exploration de Donjon (qui est la raison d'être des Clients dans Donjon & Cie.) mais également moins soucieuses (au moins pour certaines d'entre-elles) de la cohérence des Donjons. Si bien que l'approche "l'aire client est un décor" prônée par la mercatique de Donjon & Cie. est finalement assez raccord avec ces débuts où on se souciait moins de cohérence que du frisson de l'aventure. Et puis, évidemment, D&D porte en soi tout un bagage culturel que d'aucuns appellent le Dungeonverse : des créatures, des attitudes, des aventures mythiques. Tout cela est référencé à plus ou moins grand degré dans Donjon & Cie.

Elles-mêmes dérivées de D&D, d'autres oeuvres ont influencé à divers degrés Donjon & Cie. Je n'ai pas lu Monsters! Monsters!, le supplément Tunnels & Trolls de 1979 qui est (à ma connaissance) le jeu le plus ancien permettant de jouer les monstres dans un Donjon. Mais on retrouvait cette notion, bien que sous l'angle du gestionnaire, dans Dungeon Keeper, le jeu vidéo des années 90. C'est la première fois que j'ai vu passer la notion de recrutement, de rémunération, d'ouverture de nouvelles salles pour attirer le client. Le concept du donjon comme un parc d'attraction pour clients crédules vient indéniablement de là. Et il y a évidemment la BD Donjon de Sfar et Trondheim même si finalement cette dernière se passe peu à l'intérieur du Donjon et consacre plus de temps à explorer Terra Amata. L'exception, c'est l'hilarant Un Donjon de Trop dessiné par Larcenet où l'on parle marketing, recrutement et concurrence...

J'ai aussi été clairement influencé par Monstres & Cie, le film d'animation Pixar. Ma vision des relations entre collègues et le rôle de l'Employé du Mois dans Donjon & Cie proviennent en partie de l'aspect compétitif de la performance de ce film génial. Qui ne voudrait pas être Sully, même pour un seul jour ? Toujours dans les Donjonneries, une petite pépite japonaise, Dungeon Meshi, ou Gloutons & Dragons en Français m'a fait réfléchir à la notion d'écosystème. Dans ce manga où l'aventure et la cuisine se taillent la part du lion, une attention particulière est portée à l'environnement dans lequel évoluent les monstres, un souci que j'ai à coeur d'émuler quand je conçois des missions pour les joueurs de Donjon & Cie.

En parlant de missions, on m'a fait remarquer que la structure de jeu en missions était déjà présente dans le jeu de rôle Paranoïa, ce qui est indéniable. Si j'ai été influencé, ça a été bien inconsciemment. Après, ma manière d'appréhender Donjon & Cie est délibérément premier degré, c'est à dire en évitant autant que possible le méta- et les références externes : c'est la situation de jeu qui doit être drôle, pas les blagues référentielles qu'on fait autour. N'ayant jamais de ma vie réussi à jouer dans une partie de Paranoïa qui ne vire pas au n'importe quoi, j'ai essayé de proposer des outils pour éviter que ce ne soit le cas.

Enfin, puisque la dimension "entreprise" est importante et distingue Donjon & Cie d'autres jeux, il était inévitable que je puise également dans ces sources-là, comme par exemple dans la série TV Britannique The Office. Dans cette série l'humour ne vient pas d'un supplément de loufoquerie, il vient du fait que le spectateur se dise "ça pourrait arriver dans mon entreprise". Il y a un peu de ça dans ma conception de Donjon & Cie.

Voilà un court tour d'horizon d'oeuvres culturelles ayant pu, de façon plus ou moins consciente de mon côté, faire leur chemin jusqu'à dans Donjon & Cie.

Comments

  1. Specific print jobs can require specialised accessories to complete, and instruments like the AMX3D printing utility device might help make utilizing a 3D printer as streamlined and efficient as attainable. Larger 3D printer accessories like the Creality Ender three Pro Enclosure or the Inland Reusable Filament Spool help to prepare printer workspaces and are an excellent, cheap method to improve workflow. If you trying to|want to|wish to} purchase a 3D printer however usually are not sure which is satin panties best for you, check out at|try} our purchasing guide to get answers to all of your questions! We cowl the differences in filament materials and printing technologies in detail so you'll be able to|you presumably can} select the 3D printer that offers every thing you want. 3D printers are no longer exclusively for enthusiasts or professional purposes. As 3D printer expertise develops, so does system availability and practicality.

    ReplyDelete

Post a Comment